Diagnostic

Il est important d’aller consulter un médecin (médecin traitant ou un spécialiste: neurologue, neuropsychiatre, psychiatre ou gériatre) dès l’apparition des premiers symptômes afin de poser un diagnostic. Les troubles de la mémoire et des facultés cognitives peuvent avoir de nombreuses causes. Un diagnostic précoce du médecin clarifie la situation et permet aux personnes touchées de planifier à temps les prochaines étapes. Le type de traitement est défini en fonction de la forme de démence et du degré de gravité. La présence d’une personne référente peut être très utile pour le médecin, car celle-ci est en mesure de fournir une aide précieuse en rapportant ses observations au sujet des différents symptômes.

Quelles sont les possibilités de traitement qui existent?

Le traitement de la démence dépend de la forme de celle-ci. La maladie d’Alzheimer et une démence vasculaire par exemple sont traitées différemment.

La plupart des démences sont actuellement incurables. Il existe cependant des médicaments qui ont pour objectif de maintenir les facultés intellectuelles, afin de ralentir temporairement le processus de dégradation cognitif et l’avancement des symptômes.  

Allez voir votre médecin et clarifiez votre situation. Plus le diagnostic est posé tôt, plus la progression de la forme de démence peut être ralentie rapidement à l’aide de traitements médicamenteux.

En plus des traitements médicamenteux, les thérapies non-médicamenteuses des personnes atteintes de démence sont d’une importance primordiale. L’entraînement cognitif, l’ergothérapie, la thérapie comportementale, la thérapie musicale, la psychothérapie ainsi que le travail biographique notamment. Ces formes d’approche thérapeutique ont pour objectif de favoriser les facultés cognitives et les compétences quotidiennes, d’atténuer les troubles du comportement et d’améliorer le bien-être des personnes touchées.

Le type de thérapie employé se base principalement sur le type de démence, le stade de la maladie et les besoins des personnes malades. Allez voir votre médecin et clarifiez votre situation. Seul un diagnostic clair permet de mettre en place des approches thérapeutiques adaptées et de contribuer à une qualité de vie significative au quotidien pour les malades et pour leurs proches.