L’apparition de troubles de la mémoire s‘accompagne toujours d‘une très grande inquiétude chez les personnes concernées. Cependant, des avancées récentes dans la prévention de la démence montrent qu‘un certain nombre de facteurs permettent de déterminer dans quelle mesure cette inquiétude est justifiée. Grâce à de nouvelles procédures diagnostiques, on est désormais capable de savoir s’il existe un risque accru de démence pour chaque patient. S‘il est établi que vous présentez un risque aggravé ou les premiers signes d‘un déficit, vous aurez, grâce aux connaissances actuelles, la possibilité de mettre en œuvre des mesures concrètes pour freiner l’évolution des troubles. Plus l‘action est précoce, plus l‘évolution de la maladie pourra être influencée positivement.

Saisissez la chance de faire quelque chose à temps.

Si vous avez un doute, vous avez la possibilité de demander, en collaboration avec votre médecin, un diagnostic précoce. Si la suspicion est confirmée, vous pourrez alors participer gratuitement au programme.